Votre navigateur ne supporte pas javascript!

Guide du pèlerin Le chemin de Saint-Jacques Du Puy-en-Velay à Figeac - éditions du félin

Guide du pèlerin Le chemin de Saint-Jacques Du Puy-en-Velay à Figeac édité par éditions du félin.

EAN13 : 9782866456726

  • Editeur/Collection : Du Félin Editions/FELIN GUIDES
  • Destination : Chemins de St-Jacques/Auvergne
  • Activité : Pèlerinage
  • Date d'édition : mar-2010
  • Format/qualité : broché
  • Nombre de pages : 96
  • Langue : français/anglais
  • Dimensions : 10.0cm x 18.0cm x 0.7cm

Description

Partager:

9,67 €

Disponibilité : livré en 2 à 7 jours

Ajouter au panier

Commande avant 12h
traitée le jour même

Retour gratuit
sous 100 jours

Livraison gratuite*
Cde >50€/France >60€/Europe CEE

DESCRIPTION

Quelles que soient les motivations qui nous attirent sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle – religieuses, spirituelles ou culturelles –, nous prenons tous les mêmes itinéraires.
Ce guide du pèlerin vous orientera, étape par étape, du Puy-en-Velay à Figeac, sur la Via Podiensis, principal chemin de Saint-Jacques en France, dont les plus remarquables sections et monuments historiques sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.
Adapté aux besoins du marcheur, léger et fonctionnel, il contient toutes les informations nécessaires à la découverte du chemin du Puy : itinéraires détaillés, repères historiques, conseils pratiques, et s’adresse à tous ceux qui désirent suivre le « chemin des étoiles ». 

Wilfrid ALEXANDRE a parcouru les chemins de Saint-Jacques à pied et à cheval, puis a été hospitalier dans la province de Burgos en Espagne.


TABLE DES MATIÈRES

 
Le Chemin de Saint-Jacques. France
 
 
 table des matières 
 
 
11 - Saint Jacques le Majeur

13 - La Via Podiensis

15 - Avant le départ

20 - Étape 1. Le Puy-en-Velay – Monbonnet (Haute-Loire)
24 - Étape 2. Monbonnet – Saugues (Haute-Loire)
28 - Étape 3. Saugues – Le Sauvage (Haute-Loire)
32 - Étape 4. Le Sauvage – Aumont-Aubrac (Lozère)
36 - Étape 5. Aumont-Aubrac – Nasbinals (Lozère)
40 - Étape 6. Nasbinals – Saint-Chély-d’Aubrac (Aveyron)
44 - Étape 7. Saint-Chély-d’Aubrac – Espalion (Aveyron)
48 - Étape 8. Espalion – Golinhac (Aveyron)
52 - Étape 9. Golinhac – Conques (Aveyron)
56 - Étape 10. Conques – Livinhac-le-Haut (Aveyron)
60 - Étape 11. Livinhac-le-Haut – Figeac (Lot)

64 - Sites Internet

67 - Remerciements

68 - Carnet de route

EXTRAIT

 
Fiche : Le Chemin de Saint-Jacques. France
 
 
  
 
Saint Jacques le Majeur

C’est la découverte du tombeau de saint Jacques le Majeur en Espagne, au début du IXe siècle, qui est à l’origine du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. 
Jacques, l’un des douze apôtres du Christ, frère de Jean l’Évangéliste, prêcha dans la péninsule Ibérique avant d’être décapité sous Hérode Agrippa en Palestine vers 44. Il fut le premier apôtre à avoir été martyrisé. Son corps fut transporté sur une embarcation par ses disciples jusqu’au Finistère hispanique, pour être enterré sur le site de l’actuelle cathédrale de Santiago. Au fil des guerres jusqu’à la conquête islamique au VIIIe siècle, les chrétiens cachèrent le corps de l’apôtre, avant d’en oublier l’emplacement, et c’est le scintillement des étoiles dans le ciel de Galice qui révéla vers 820 le lieu de la sépulture du saint. A l’aube de la Reconquête, la redécouverte du sépulcre affirma la tradition du pèlerinage. Des milliers de pèlerins en provenance de toute l’Europe arpentèrent ce « chemin des étoiles » en suivant la Voie lactée au Nord de l’Espagne jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, qui devint l’un des plus hauts lieux de pèlerinage de la chrétienté avec Rome et Jérusalem. Aujourd’hui, les chemins de Saint-Jacques n’ont jamais connu un tel essor depuis le XIIe siècle et leur aménagement permet aux pèlerins et randonneurs de découvrir des itinéraires culturels riches en monuments et témoignages du passé, qui se sont développés au rythme de pérégrinations séculaires. 
Ce guide vous conduira pas à pas, du Puy-en-Velay à Figeac, sur la Via Podiensis. 


La Via Podiensis

Godescalc, évêque du Puy-en-Velay, célèbre sanctuaire marial depuis le ive siècle, aurait été le premier pèlerin étranger à se rendre en pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle vers 950. Associant ainsi la cité vellave au sanctuaire espagnol, des milliers de pèlerins se rendant à la cathédrale du Puy pour célébrer la Vierge Noire poursuivirent au cours des siècles leur pérégrination vers la péninsule Ibérique. 
Au xiie siècle, ce chemin du Puy, appelé Via Podiensis, s’unit aux chemins de Tours (Via Turonensis) et de Vézelay (Via Lemovicensis) avant Saint-Jean-Pied-de-Port, dernière ville étape en France, pour franchir les Pyrénées par le col de Roncevaux. Puis le chemin rallie le chemin d’Arles (Via Tolosane) à Puente la Reina en Espagne, pour n’en faire qu’un jusqu’à Santiago (Camino francés). 
Aujourd’hui, la Via Podiensis est le chemin de Saint-Jacques le plus fréquenté en France. Vous cheminerez dans le Massif central à travers monts, gorges et vallées, parfois à plus de 1 300 mètres d’altitude, ce qui nécessite une bonne condition physique. Traditionnellement, les pèlerins et randonneurs de toutes nationalités prennent le départ à la cathédrale du Puy entre mai et septembre, car il est fortement déconseillé de prendre le Chemin en dehors de cette période, surtout en hiver, à cause de la rudesse des conditions climatiques. 
Ce guide segmente les 250 km de cette partie de la Via Podiensis en 11 étapes, entre Le Puy-en-Velay et Figeac, afin que le marcheur prenne le temps de découvrir la richesse du patrimoine naturel et culturel de ce site en Haute-Loire, dans la Lozère, dans l’Aveyron et dans le Lot, dont certaines sections ainsi que nombre de monuments historiques (cathédrales, ponts, hôpitaux) sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. 
Cependant, 15 jours vous seront nécessaires au total, si vous comptez la durée du voyage pour vous rendre au Puy (gare SNCF), une journée supplémentaire pour visiter la cité médiévale, une journée de repos à Conques, ainsi que la durée de votre voyage retour (gare SNCF à Figeac). Sachez qu’il existe aussi une gare ferroviaire à Aumont-Aubrac.
Sur les traces d’Aimery Picaud, auteur au xiie siècle du premier guide du pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle – le fameux Codex Calixtinus –, ainsi que de centaines de milliers de pèlerins, vous traverserez des siècles d’histoire en ressuscitant l’époque des cathédrales, des grands pèlerinages, des Templiers, des bandits de grand chemin, des guerres de religion et de la légendaire bête du Gévaudan. Cependant, n’oubliez pas que ce cheminement, qu’il soit spirituel ou culturel, est avant tout une aventure humaine.


Avant le départ


Préparation 

La perspective de votre pèlerinage nécessite une sérieuse préparation physique, ainsi qu’un matériel adapté à vos besoins. Marchez régulièrement avant votre départ avec les chaussures que vous emporterez, ainsi qu’avec votre sac (chargé) sur le dos ; sachant que la longueur moyenne d’une étape entre Le Puy-en-Velay et Figeac est de 23 km et que vous en aurez 11 à parcourir. 


Matériel 

Prévoyez un sac à dos possédant une housse antipluie, ainsi qu’un porte-bâton. Chargé, il ne devrait pas dépasser 1/10 du poids de votre corps, mais doit cependant comprendre : un sac de couchage léger, un poncho ou un coupe-vent imperméable, une couverture de survie, une petite serviette de bain, un pull en laine polaire, des sandales légères (pour les phases de repos), deux chemises (pensez aux manches longues pour vous protéger du froid ou du soleil), deux paires de chaussettes, un short, une gourde, une cordelette et des pinces à linge, une lampe de poche, un morceau de savon pour la lessive, des sacs plastique, un couteau multifonction, des boules Quiès, une trousse de toilette et une trousse à pharmacie (pensez surtout aux soins pour les ampoules, les courbatures, les tendinites et à une protection solaire). Prévoyez que vous serez amenés à transporter quelques fruits secs et votre pique-nique pour le déjeuner. 
Sur vous, portez une chemise, un couvre-chef et des lunettes de soleil, un pantalon convertible en short, des chaussettes et vos chaussures de randonnée souples et légères, une ceinture-banane pour vos papiers et votre argent (carte d’identité ou passeport, carte Vitale, carte de crédit, créanciale, cartes de visite, stylo, etc.). Un bâton télescopique vous facilitera la marche. Et, avant de partir, ornez votre sac d’une coquille Saint-Jacques et surtout n’oubliez pas votre guide de poche !


Guide, itinéraire & signalétique 

Ce guide vous indiquera le chemin à suivre du Puy-en-Velay jusqu’à Figeac, ainsi que vos lieux d’hébergement et les sites historiques ou culturels à visiter au jour le jour. Ses cartes topographiques simplifiées vous guideront sur un itinéraire déjà bien balisé, puisque vous suivrez principalement le GR 65. L’itinéraire des pèlerins ayant subi des modifications avec le temps, aujourd’hui l’asphalte recouvre malheureusement en partie le Chemin historique. Cependant, le réseau routier permet aussi aux cyclistes, ainsi qu’aux touristes motorisés, de rallier les différentes étapes du Chemin. 


Créanciale

Contrairement à la credencial en Espagne, la créanciale n’est pas obligatoire sur le chemin du Puy, mais est toutefois recommandée. Ce document, que vous pouvez vous procurer par l’intermédiaire d’associations jacquaires (voir p. 64) ou à la cathédrale du Puy (après la messe de 7 h ou à la sacristie & 04 71 05 98 74), remplace en quelque sorte la lettre de recommandation qu’autrefois les pèlerins demandaient au curé de leur paroisse avant leur départ. Ce «passeport» que vous faites tamponner à chaque étape (traditionnellement sur votre lieu d’hébergement) atteste votre état de pèlerin et établit un rapport de confiance avec vos hôtes sur le Chemin1. En Espagne, cette «carte d’identité» est nécessaire pour avoir accès aux refuges, ainsi que pour obtenir la compostela : attestation de pèlerinage délivrée à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, à condition d’avoir parcouru au moins les 100 derniers kilomètres à pied ou à cheval (200 km à bicyclette). Mais, attention ! il se pourrait qu’à partir de 2009 ne soit admise que la credencial «officielle» !


Hébergement

Si en Espagne l’hébergement des pèlerins est caractérisé par les nombreux refuges peu onéreux, privés ou communaux, présents le long du Chemin, il n’en va pas de même en France ; prévoyez un budget en conséquence. Toutefois, pour conserver l’esprit du Chemin nous indiquerons en priorité dans ce guide les hébergements les plus adaptés aux pèlerins et randonneurs. Attention ! en France, il est préférable de réserver !


Information 

Avant votre départ, n’hésitez pas à consulter les ouvrages consacrés au pèlerinage de Compostelle dont le grand nombre montre l’ampleur de cette renaissance du Chemin, ainsi que les différents sites Internet (voir p. 64), pour obtenir de plus amples informations. Aussi, soyez interactifs et n’hésitez pas à faire part de vos témoignages, commentaires, suggestions ou mises à jour à l’auteur de ce guide sur son blog (http://saint-jacques.blogspot.com).




 
 





PRODUITS COMPLÉMENTAIRES

  • <b>Paiement sécurisé</b><br><i>CB - Paypal - Chèque</i> Paiement sécurisé
    CB - Paypal - Chèque
  • <b>Retour gratuit</b><br><i>sous 100 jours</i> Retour gratuit
    sous 100 jours
  • <i>Commande</i> <b>avant 12h</b><br><i>traitée</i> <b>le jour même</b> Commande avant 12h
    traitée le jour même
  • <b>Livraison gratuite*</b><br><i>Cde >50€/France >60€/Europe CEE</i> Livraison gratuite*
    Cde >50€/France >60€/Europe CEE
Maptogo 2018 - Tous Droits Réservés*hors produits volumineux (cartes en relief, encadrées, globes...)